A L'ATTENTION DES PATIENTS

La rééducation de l'épaule constitue une des rééducations les plus fines et les plus exigeantes pour le kinésithérapeute. Certains se sont orientés dans leur activité de façon préférentielle voir exclusive afin de maîtriser au mieux les différents protocoles et les différentes approches à mettre en oeuvre lors de la prise en charge d'une épaule opérée. Vous retrouverez certains de ces professionnels sur la liste des membres de la Société Française de Rééducation de l'Epaule.

Cette prise en charge est basée sur une triangulaire entre le patient, le chirurgien et le kinésithérapeute.

La rééducation de l'épaule nécessite de la part du patient un suivi rigoureux des recommandations qui lui sont délivrées par son chirurgien et son kinésithérapeute. Les exercices d'auto rééducation , qui ne peuvent remplacer les séances prescrites, sont indispensables pour conserver les résultats obtenus entre chaque séance.

On ne peut pas parler de rééducation après chirurgie de l'épaule sans différencier les types d'interventions. La chirurgie après arthroplastie (prothèse anatomique ou inversée) sera bien différente de celle après réparation de la coiffe des rotateurs ou après stabilisation par Bankart ou butée osseuse. Les indications ne seront pas les mêmes, les objectifs des patients et des professionnels devront donc être adaptés à la situation.

La rééducation de l'épaule a fait l'objet d'une recommandation de la haute autorité de santé (HAS) en 2008. Des experts se sont réunis afin d'élaborer un texte, basé sur la littérature médicale et chirurgicale existante, permettant d'orienter la prise en charge des patients après arthroplastie et chirurgie de la coiffe des rotateurs.(1)

Ces recommandations ont été complétées de critères de qualité qui constituent des indicateurs pour les kinésithérapeutes, qui leur permettent d'auto-évaluer la qualité du traitement qu'ils mettent en place.(2)

Après chirurgie de la coiffe des rotateurs il est recommandé de réaliser sa rééducation en ville sauf si certains critères psycho-sociaux du patient (association de plusieurs pathologies en plus de celle de l'épaule, dépendance physique, isolement…) nécessitent une prise en charge en centre de rééducation.

Cette rééducation sera réalisée en trois phases et durera entre 4 et 6 mois suivant l'âge, l'activité professionnelle et les activités de loisirs du patient. Plus le patient sera jeune (entre 40 et 50 ans) et/ou sportif, et/ou travailleur de force, plus la rééducation sera longue. Plus le patient sera âgé avec des objectifs essentiellement liés aux activités de vie quotidienne et plus ces objectifs seront atteints rapidement, en dehors de toutes complications.

UN EXEMPLE : LA CHIRURGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

Les buts de la chirurgie de l'épaule sont de retrouver :

  • L'indolence
  • La mobilité
  • La force
  • Des mouvements physiologiques ou s'en rapprochant le plus possible

La chirurgie ne sera réalisée que sur une épaule souple. Si l'épaule est raide il faudra réaliser quelques séances de rééducation pour qu'elle récupère les mobilités suffisantes pour l'intervention (HAS 2008). Pour cela le kinésithérapeute réalisera des mobilisations et des postures essentiellement manuelles.

Réeducation après chirurgie de la coiffe des rotateurs

Dès la première semaine après la chirurgie vous débuterez en générale vos séances de rééducation. Pour cela le praticien vous aidera à retirer votre corset souple et à le remettre. La rééducation ne doit pas déclencher de douleur.

Corset souple

Elle se limitera au début à décontracter les muscles du cou et de l'épaule et à éviter l'atrophie des muscles dont les tendons n'ont pas été suturés. On débutera les mobilisations en utilisant les mouvements de l'omoplate. Puis, le kinésithérapeute commencera progressivement ses manœuvres de recentrage de l'articulation.

Manoeuvre de recentrage de l'articulation

Au bout de 3 à 6 semaines vous retirerez définitivement votre corset et les mobilisations ainsi que le travail actif des muscles commencera à prendre toute sa place de façon progressive et en respectant la cicatrisation des tissus.

Pendant les semaines qui suivent vous devrez d'abord récupérer toutes vos mobilités puis votre force afin de réaliser tous les gestes de la vie quotidienne et retourner à vos loisirs au bout de 4 à 6 mois.

Tout au long de votre rééducation votre kinésithérapeute vous donnera des exercices simples à réaliser à la maison de façon pluriquotidienne afin d'entretenir les gains obtenus lors des séances. Il est primordial de respecter ces indications.

Vous aurez peut être l'occasion de réaliser des séances en bassin ce qui n'est pas obligatoire mais peut vous aider à réaliser les mouvements plus facilement. Vous pourrez également bénéficier d'application de froid, de courants excito-moteurs ou antalgiques etc… Tous ces éléments seront fonction du bilan de votre praticien. N'hésitez pas à lui poser des questions et à lui transmettre votre ressenti notamment douloureux.

(1) Recommandations de la Haute Autorité de Santé pour la rééducation de l'épaule

(2) Orientation en rééducation après chirurgie des ruptures de coiffe et arthroplasties d'épaule